Pourquoi les noix contribuent au maintien d'une cholestérolémie normale ? 

Les qualités gustatives mais aussi nutritionnelles de la noix sont remarquables, ce qui en fait un ingrédient de choix pour manger bon et bien, et associer la gastronomie et le combat contre le "mauvais" cholestérol.

Les cerneaux de noix et les huiles vierges de noix de la Noyeraie sont riches en graisses polyinsaturées et notamment particulièrement riches en acides gras oméga 3 (acide alpha-linolénique ou ALA ) et oméga 6 (acide linoléique).

L'huile de noix est d'ailleurs l’huile végétale qui présente la plus forte concentration en oméga 3 et oméga 6 : avec  un taux de 70%*, loin devant l’huile d’olive qui en contient seulement 10%*

Or, on sait que l’acide alphalinolénique (ALA) et l’acide linoléique contribuent au maintien d’une cholestérolémie normale. Il est reconnu que:

  •   l’effet bénéfique des oméga 3 est obtenu par la consommation journalière de 2g d’ALA, soit l’équivalent de 16 g d’huile de noix (à peu près 1 cuillère à soupe). 

  •  l’effet bénéfique des oméga 6 est obtenu par la consommation journalière de 10g d’acide linoléique , soit l’équivalent de 18 g d’huile de noix (1 grosse cuillère à soupe). 

Ainsi, une cuillère à soupe d’huile de noix, ou 20 grammes de cerneaux, ou 5 noix en coque, vous apporte environ 6 g d’omega 6 et 1,3 g d’omega 3*,soit la totalité de vos besoins quotidiens.

 

Pour conserver les bienfaits exceptionnels de la noix, il faut conserver les cerneaux et l’huile de noix au frais et à l’abri de la lumière. Par ailleurs l’huile de noix doit être réservée aux préparations à froid, elle ne convient pas aux fritures.

 

Ayez une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain

* : source Note technique ‘Huiles végétales alimentaires’, Ministère de l’Economie et des Finances, 2005